MAISON COQUEREL

Notre histoire.

2014

La troisième génération rejoint la distillerie familiale. Pierre Martin Neuhaus lance en 2015 le Gin Normindia et la gamme The Cask Finish Collection.

1996

Jean-François Martin rachète la Distillerie Coquerel au géant Anglais de spiritueux après y avoir travaillé plusieurs années.

logo

1991

United Distillers, devenu aujourd’hui Diageo, fait l’acquisition de la Distillerie Coquerel.

1971 - 90

François Martin et la société Asbach & Cie acquièrent la Distillerie Coquerel. Durant les premières années, ils constituent des stocks importants de grand calvados. Ils rénovent la cidrerie, agrandissent la distillerie et bâtissent de nouveaux chais de vieillissement. Ils font ainsi l’acquisition de plusieurs milliers de barriques de chêne français neuves et de réemploi ayant notamment préalablement contenus du cognac, du pineau des charentes ou des vins mutés. Les ventes de la distillerie augmentent alors rapidement en France et à l’étranger pour dépasser le million de bouteilles commercialisées à la fin des années 1980. La Distillerie Coquerel s'est vu décerner à quatre reprise le grand prix d’honneur du Président de la République Française récompensant la plus belle cave de calvados.

logo

1937

René Gilbert fonde les calvados Coquerel. Il s’installe dans le Manoir du Coquerel, à Milly, dans le département de la Manche à quelques kilomètres du Mont-Saint-Michel.

logo
image

Les pommes et les poires

Nous élaborons nos calvados à partir d’une quarantaine de variétés de pommes et de poires à cidre de Normandie, toutes certifiées AOC calvados.

Ces fruits proviennent de nos vergers et de ceux de fermes voisines avec lesquelles nous travaillons depuis parfois plusieurs décennies.

Un écosystème riche et des pratiques ancestrales uniques.

Au printemps, du fait du grand nombre de variétés de fruits que nous utilisons, la floraison dure environ deux mois (Avril - Mai), nous permettant ainsi de réduire significativement l’impact des phénomènes climatiques.
La pollinisation est grandement effectuée par les abeilles qui reviennent chaque année naturellement dans nos vergers.

Jusqu’à la fin de l'été, des vaches et des moutons viennent paître dans les vergers participant ainsi la fertilisation naturelle des sols, à la tonte de l’herbe et à l’éclaircissement naturelle des pommiers en venant se nourrir des premiers fruits tombés souvent véreux.

La récolte et
la fabrication du cidre

Le ramassage des fruits doit se faire au sol de Mi-Septembre à fin Novembre. L’AOC calvados nous impose d’attendre que les fruits atteignent leur maturité optimale et se détachent des arbres pour pouvoir les récolter.

C'est le mélange et l'équilibre des variétés de pommes et de poires sélectionnées lors de l'élaboration de nos cidres qui confèrent à nos calvados leurs attributs uniques.

Il y a quatre familles de pommes :

  • Les amères - telles que les variétés Domaine ou Fréquin - qui apportent au cidre de l'équilibre et de l’harmonie (20%).
  • Les douces - telles que les variétés Germaine ou Rouge dure - qui apportent de la sucrosité (20-25%).
  • Les douces amères - telles que les variétés Bedan, Binet Rouge ou Bisquet - riches en tanins (50%).
  • Les acidulées - telles que les variétés Rambault ou René Martin - qui apportent de la fraîcheur (5-10%).

A la Distillerie Coquerel nous sommes convaincus qu'un grand calvados est avant tout un grand cidre. Les pommes sont ainsi récoltées, triées, et lavées avant d'être pressées. Le jus obtenu est ensuite laissé en fermentation naturelle pour une durée minimale de 21 jours pour devenir du cidre. Cette fermentation est souvent beaucoup plus longue et peut durer parfois plusieurs mois.

image
image

La distillation

Une fois la récolte, le pressurage et la fermentation terminés, le temps de la distillation sur lies vient concentrer les arômes de nos cidres.

La transformation de nos cidres en une eau-de-vie transparente, fraîche et fruitée s'opère dans nos trois colonnes traditionnelles en cuivre.

La distillation de nos cidres les plus jeunes (30-60 jours de fermentation naturelle) donneront des eau-de-vie fraîches, particulièrement fruitées et croquantes idéals pour assembler de jeunes calvados.

A contrario, les cidres les plus vieux (3 à 8 mois de fermentation naturelle) donneront des eaux-de-vie avec une belle structure et plus d’acidité, profil idéal pour des vieillissements longs.

La distillation comment ça fonctionne? Une colonne est composée de trois éléments:
la chau¬dière, la colonne de dis¬til¬la¬tion (séparée en deux tronçons cylindriques appelés colonne d’épuisement et colonne de concentration; elles sont com¬posées toutes deux de pla-teaux munis d’éléments de barbotage), ainsi qu'un chauffe-cidre.
Le cidre remonte de façon gravitaire à travers le chauffe-cidre et parvient pro¬gressivement en haut de la colonne d’épuisement. Il descend de plateau en plateau par des trop-pleins vers la chaudière.

Tout au long de son par¬cours, il s’appauvrit en alcool sous l’effet de la cha¬leur. Les vapeurs pro¬duites à partir du cidre épuisé remontent et s’enrichissent au contact du cidre avec les élé¬ments vola¬tiles : l’alcool, les esters, les arômes. Ces vapeurs tra¬versent éga¬le¬ment les pla¬teaux de la plus petite colonne dite « de concen¬tra¬tion » et se condensent dans le chauffe-cidre avec l’arrivée du cidre froid pour four¬nir un dis¬til¬lat infé¬rieur à 72 degrés, après extrac¬tion des têtes et des queues.

L'élevage de nos calvados

C'est en entrant en contact avec les fûts de chêne français que nos calvados fraîchement distillés complètent leurs formations, gagnent en structure et en complexité. L’élevage de nos calvados s’effectue dans un premier temps (3 à 6 mois) en foudres de chêne de 200HL à 300HL afin que les eaux-de-vie fraîchement distillées se reposent. Ces dernières sont ensuite enfutées dans des barriques de chêne français de 300L à 400L afin de maximiser les échanges entre l’eau-de-vie, le bois et l’air permettant ainsi un vieillissement optimal. Ces fûts sont neufs ou de réemploi, ils ont ainsi préalablement contenu du cognac, du rhum, des vins doux, des vins mutés ou encore du pommeau de Normandie.

A la Distillerie Coquerel, nous avons neufs chais de vieillissement, avec des hygromètries et des températures propres.

Les chais secs permettent d’évaporer plus d’eau et moins d’alcool offrant aux calvados plus de caractère et à contrario, les chais humides évaporent plus d’alcool mais moins d’eau offrant des calvados plus ronds.

Cette évaporation est appelée la Part des Anges.

Puis vient le rôle stratégique du maître de chai qui contrôle que le bois ne masque jamais les arômes de pomme mais les sublime et les magnifie.

image